Aujourd'hui, je passe la barre fatidique des cent, c'est un peu flippant, je vous l'avoue mais aussi un peu grisant...C'est un melting pot d'émotions contradictoires en fait...Mais non! pas la barre des cent ans! Je ne suis plus de la première jeunesse, je vous l'accorde, mais quand même...Non! Je passe la barre des cent abonné(e)s!!! Je sais que certaines blogueuses en ont beaucoup plus mais 100 abonné(e)s alors que je ne propose pas de tutos ou autres, franchement, je trouve que c'est pas mal.Alors si, , exceptionnellement, chacun(e) de ces 100 abonné(e)s, pour marquer le coup, pouvait laisser un petit com symbolique à la suite de ce post, ce serait juste méga top!!!

Maintenant, je vais être honnête avec vous, j'ai de plus en plus de mal à effectuer ces défis (ça me pèse, ça me pèse...) mais, comme vous le savez, j' ai dit que c'était ma dernière année de défis donc je vais quand même tenir bon et aller jusqu'au bout...parce que c'est dans ma nature, je pense, j'aime aller au bout des choses et puis décembre, c'est pas si loin quand on y pense!

En ce mois d'avril où, normalement, il ne faut pas se découvrir d'un fil, Vaniline, du blog collectif Top Couture, nous demandait de réaliser une chemise. Comme il n'y avait pas encore de patron de chemise pour les Wichtels dispo, j'ai mis en branle mes cellules grises pour créer un patron home made d'une chemise classique.  Le modèle qui la porterait était toute trouvée: Ethel Marie Wichtel que nous surnommons souvent "le petit singe" à cause de sa nature garçon manqué et de sa propension à grimper partout. Du coup, je lui ai concocté une tenue spéciale "Je suis un petit singe et j'assume":

 

DSC05263

DSC05264

DSC05265

La salopette a été faite d'après le patron "Oliver" de Vaniline mais que j'ai beaucoup retouché pour qu'elle soit portée plus près du corps et que j'ai aussi raccourcie pour qu'elle tombe bien sur les chaussures. Elle a été taillée dans du velours milleraies. "Dis donc, Ethel Marie, t'aurais pas joué avec le chat ? t'as des poils partout!"

DSC05266

Je vous l'avez bien dit: " Ethel Marie assume!" jusqu'au bout de la breloque...

 

DSC05267

Le chemisier est envichy beige et blanc. Je ne pouvais pas trop charger vu le tissu de la salopette....Et la voilà prête pour de nouvelles escalades!

DSC05268

DSC05269

DSC05270

DSC05271

DSC05272

DSC05273

DSC05275

DSC05276

DSC05278

La miss n'a peur de rien et garde en toutes circonstances le sourire...

DSC05277

DSC05279

DSC05280

Les chaussures gardent les traces de ses trop nombreuses escalades...

DSC05283

Redescendue avec aide de son haut perchoir, Ethel Marie préfère finalement cette souche de noisetier pour poser sagement (hum, hum...)

DSC05286

DSC05287

DSC05289

DSC05288

Elle a même bien voulu descendre le haut de la salopette pour bien vous montrer la tite chemise (qui était, quand même, l'objet du défi d'avril, ne l'oublions pas!). Je l'ai faite à manches courtes parce que je pensais qu'il ferait plus chaud à la fin avril. Ben, c'est raté!

DSC05293

Une chemise ajustée avec des pinces aux épaules (cachées par le col) pour pouvoir être portée sous la salopette sans gêne.

DSC05295

DSC05296

Une fois dans la salle d'essayage de l'atelier, Ethel Marie se montre très contente de sa séance photo. Seules ses chaussures font grise mine!

DSC05299

DSC05301

Ethel Marie, c'est sûr, reviendra poser pour l'atelier. On s'amuse trop ici!!!

DSC05302

Voilà donc le défi d'avril clôturé!

N'oubliez pas! Si vous êtes une de mes 100 abonnées, Soyez sympa et laissez un ti commentaire (un "vu" ou un"ok" suffisent) afin de marquer symboliquement le coup!

images

...et au mois prochain pour le défi suivant!

signature_14